7e étape du Tour de France Femmes : le prix de la combativité décerné à Annemiek Van Vleute de l’équipe Movistar

7e étape du Tour de France Femmes : le prix de la combativité décerné à Annemiek Van Vleute de l'équipe Movistar

Crédit photo : Thomas Maheux / A.S.O.

Parrainé par la Région Grand Est, le Prix de la Combativité récompense, à l’issue de chaque étape, la concurrente qui a le mieux animé la course.

Ce samedi 30 juillet, au terme de la septième étape reliant Sélestat à Le Markstein Fellering, le jury, après délibérations, a décerné le prix à Annemiek Van Vleuten, de l’équipe Movistar.

Grâce à sa performance et à son audace, la Néerlandaise de 39 ans a reçu les honneurs du podium protocolaire sur lequel elle s’est vue remettre le trophée du prix de la Combativité !

« Le prix de la Combativité pourrait être le prix de la résilience aujourd’hui », a réagi jean Rottner, Président de la Région Grand Est. « Après avoir failli abandonner en début d’épreuve en raison d’une maladie, Annemiek van Vleuten a su faire le dos rond, se laisser le temps de récupérer et attendre son heure. Aujourd’hui, elle n’a laissé aucune chance à la concurrence et a survolé l’étape. Elle était attendue et a répondu présent, assumant la pression et les attentes qui pesaient sur elle. C’est aussi ça, la combativité. Je lui adresse, au nom de la Région Grand Est, de vives félicitations. » 

« Annemiek Van Vleuten le mérite amplement. C’est elle qui a attaqué dès le pied de la première ascension, dans le Petit Ballon. Ella a passé la course toute seule en tête quasiment du début à la fin, sans aucun relai. Le Prix de la Combativité ne pouvait revenir à personne d’autre aujourd’hui. » réagit Marion Rousse, directrice du Tour de France femmes avec ZWIFT et membre du jury de la prix de la combativité.

Quitter la version mobile