Pose du premier siège de la LDLC Arena, une enceinte qui s’annonce ultramoderne et écoresponsable

Pose du premier siège de la LDLC Arena, une enceinte qui s’annonce ultramoderne et écoresponsable

La pose du premier siège de la LDLC Arena a eu lieu mardi à Décines. La salle sera ultramoderne et écoresponsable. Sa livraison est prévue d’ici à l’automne 2023.

Mardi 6 septembre, le président de l’OL Jean-Michel Aulas, le président de l’Asvel Tony Parker, le président du Groupe LDLC, Laurent de la Clergerie, le tennisman Jo-Wilfired Tsonga, le président de la Métropole Bruno Bernard, pour ne citer qu’eux, se sont retrouvés à Decines pour célébrer la pose du premier siège de la LDLC Arena. 

Cette salle située dans l’OL Vallée de Jean-Michel Aulas, d’une capacité de 16000 spectateurs va accueillir les matchs d’Europa league de l’Asvel et pourra basculer en mode concert. La salle est également vouée à accueillir d’autres évènements tels que des tournois de tennis, du futsal ou du e-sport. OL groupe table en effet sur 100 à 120 évènements de ce type par an. La LDLC Arena s’annonce ultramoderne, avec une salle annexe de 2000 m2, des backstages, des loges et des salons. Les parkings pour les VIP et les Personnes à mobilité réduite seront équipés de bornes électriques. 

« Ce n’est pas simplement une salle de spectacle, c’est une salle moderne, en avance sur son temps », a déclaré Laurent de la Clergerie, le président de LDLC, l’entreprise qui va prêter son nom à l’Arena dans le cadre d’un contrat de “naming”. « On est l’une des rares salles où le “namer” est de la région , a-t-il ajouté avant de préciser : « C’est le plus gros investissement qu’on ait fait depuis le début de LDLC ».

Le président de l’Asvel, Tony Parker, a quant à lui tenu à remercier Jean-Michel Aulas. Il a déclaré que « L’expérience dans cette salle va être incroyable. On va vraiment concurrencer toutes les plus grandes villes d’Europe », allant même jusqu’à la comparer à « une vraie salle de NBA ». 

Selon Jean-Michel Aulas, « La LDLC Arena sera une des plus modernes d’Europe, voire du monde ». 

Une salle écoresponsable

Sur le plan environnemental, la salle s’annonce, en effet, révolutionnaire. Le bâtiment sera notamment équipé de 5500 m2 de panneaux photovoltaïques, mais ce n’est pas tout. 

« Sur le plan de tout ce qui est chauffage, on est directement connecté à la nappe phréatique, ce qui fait des économies absolument fantastiques, avec aussi sur le plan de la vision à moyen terme, le respect de la flore, du monde animal, avec la décision de mettre sur le toit, un certain nombre de plantations qui vont permettre aux oiseaux qui ont été détectés de poursuivre, mais aussi sur le plan de la sécurité, de la consommation d’énergie, d’être dans le sens de l’histoire », a expliqué Jean-Michel Aulas, le jour de l’inauguration à nos confrères d’OL TV. 

« Nous faisons partie des entrepreneurs avec Laurent de la Clergerie qui ont une vraie vision sociétale et environnementale. Nous avons choisi de prendre tous les risques pour économiser l’énergie et préserver l’environnement », a continué le président de l’OL avant de préciser que « la Métropole de Lyon nous a imposé des normes très importantes en matière de construction ». 

Grâce à son emprise au sol réduite de seulement 14 500 m2, la LDLC Arena s’inscrit dans la tendance de reconstruire la ville sur la ville et d’améliorer l’espace urbain.

La salle multifonction s’est voulu exemplaire dès sa construction, prenant en compte les nécessités de développement durable, avec l’emploi de matériaux adaptés, et l’ambition de tendre vers un bilan écologique neutre (compensation, recyclage des matières…).

Sur le volet social, la LDLC Arena a permis la mise en place d’un dispositif de 40 000 heures d’insertion grâce à un partenariat entre OL Groupe, Vinci et la Maison métropolitaine d’insertion pour l’emploi. 

Alors que les déclarations du joueur du PSG Kylan Mbappé et de son entraîneur Christophe Galtier concernant les déplacements des joueurs de foot avaient défrayé la chronique, du côté de Lyon, on se veut écoresponsable et Jean-Michel Aulas entend bien montrer l’exemple.

Enfin, le président de l’OL, a déclaré que « La LDLC Arena avance tellement vite que notre projet de salle multifonction sera bientôt là ». La livraison est prévue, d’ici à l’automne 2023. 

Quitter la version mobile